ABANS D'ARA

Déclaration de l'abbé de Montserrat

De J.A. Novais (Madrid, 1925 - Cadis, 1993) a Le Monde (14-XI-1963). Avui fa 50 anys d'un interviu que va esperonar el catalanisme i va desencadenar represàlies. Foto de Pérez de Rozas: Escarré surt cap a l'exili.

[...] L'âme de la communauté bénédictine de Montserrat est aujourd'hui les Très Révérend Père abbé Dom Aureli M. Escarré: vingt années au service des moines, la reconstruction d'une communauté mutilée par la guerre civile (vingt-six moines furent assassinés en zone républicaine), une intense vie spirituelle et une grave maladie n'ont pas réussi à éteindre la flamme des yeux de cet abbé de 54 ans, dont la voix passionnée cache mal la douceur.

Dom Escarré a été la première autorité de la hiérarchie espagnole, peut-être la seule, à se dresser pour dénoncer la contradiction existant, selon lui, entre la vérité évangélique et le régime espagnol: "La où il n'y a pas de liberté authentique, il n'y pas de justice; et c'est ce qui se passe en Espagne", a-t-il dit dans une de ses récentes homélies.

Il nous reçoit paternellement, avec tout l'amour que les fils de saint Benoit on pour l'hôte, qui symbolise à leurs yeux les Christ pèlerin. […]

-Pour quelles raisons, selon Votre Paternité, l'Etat espagnol n'est-il pas chrétien?

-Le peuple doit choisir son gouvernement et pouvoir en changer s'il le désire: voilà la liberté. Il a besoin d'une liberté de presse, de sincérité dans l'information. […] Le gouvernement n'a pas le droit d'abuser de son pouvoir: il doit être un administrateur au nom de Dieu et un serviteur du peuple. Le manque d'information est contraire à la doctrine de l'Eglise et cela doit poser des problèmes de conscience aux dirigeants catholiques d'un Etat qui, s'il ne change pas de principes politiques, ne peut pas se dire catholique. […]

La langue catalane semble représenter un problème pour le gouvernement, qui interdit quotidiens dans cette langue. Dom Escarré nous parle de ce problème :

-La Catalogne est un des exemples typiques auxquels on peut appliquer l'encyclique Pacem in terris pour ce qui se rapporte aux minorités ethniques. L'Etat doit favoriser ces minorités et leur vie culturelle: le régime entrave le développement de la culture catalane. […]